| 2018 | Dakar

Mardi 9 janvier
4e étape : San Juan de Marcona – San Juan de Marcona
Total : 444 km – Spéciale : 330 km

À l’arrivée de la quatrième étape, une boucle de 330 km qui revient sur San Juan de Marcona, le Buggy de l’équipe privée 2WD attire l’attention de tout le bivouac. En effet, si une grande partie des cadors de la discipline se sont ensablés ou perdus, Eugenio Amos et Sébastien Delaunay ont fait craquer la poudre et, plus malins, ont réussi un très bel exploit en terminant 5es. Pourtant, rien n’était gagné aujourd’hui, car le secteur sélectif de 330 km n’avait rien d’une balade de santé. Départ en ligne, quatre par quatre, sur la plage puis un lit de rivière à traverser dans les pierres, des dunes cathédrales énormes à franchir et une navigation pointue… À la fin de cette journée, l’équipage 2WD #335 est remonté en 6e position au classement général provisoire !

Eugenio Amos / Sébastien Delaunay #335 — 5es de la SS4 en 4h33’39 à 35’46 du vainqueur Loeb/Elena et 6es au général : « Quelle journée ! Au départ en ligne, ce matin, sur la plage, la zone était légèrement en pente… Nous sommes restés en haut, sur le dur, à 30 mètres de la ligne tracée sur le sol mais dans la zone, et du coup, quand nous avons mis gaz au baisser du drapeau, alors que les autres patinaient dans le sable mou, nous les avons tous passés ! C’était super important et cette manoeuvre nous a permis de ne pas avoir de poussière durant la spéciale. Je me sentais super bien et je me suis dit que c’était un jour pour attaquer ! La spéciale était vraiment dure mais nous n’avons connu aucun problème, les autres oui… Et le Buggy 2WD est rentré sans une égratignure. »

Demain, les autos partent sur un parcours différent des motos pour rallier Arequipa.