| 2017 | Silk Way Rally

Jeudi, 20 juillet 2017
12e étape : Jiayuguan – Alashan Youqi
Liaison : 182,67 – Spéciale : 254,75 km – Liaison : 46,37 km – Total : 483,79 km

Le Silk Way Rally entre dans la grande zone de dunes du désert de Gobi et l’arrivée se profile à l’horizon. Dans deux jours, les concurrents passeront sous le drapeau à damiers et sur le podium dans la célèbre ville de X’ian, il faut donc gérer pour éviter les pièges sans trop se laisser distancer au risque de perdre sa place.

La Spéciale Jiayuguan – Alashan Youqi commence par une partie rapide puis attaque les grandes dunes qui côtoient Alashan Youqi. Bien que portant, car il ne fait pas chaud, le sable ralentit sensiblement la moyenne et la navigation, très pointue, rend encore plus difficile le franchissement de cet erg magnifique.

Depuis leur victoire d’étape, Eugenio Amos et Sébastien Delaunay gèrent leur course et le Buggy 2WD avec intelligence. Aujourd’hui, ils se classent 6es de la Spéciale à 12’46 de Lavieille/Garcin (Baicmotor) et confortent leur 5e place au classement général provisoire avec près d’1 heure d’avance sur Peterhansel/Cottret (Peugeot).

« C’était de loin la Spéciale la plus dure du rallye, commente Eugenio Amos. Je n’ai pas eu une seconde pour me reposer, j’ai dû rester tout le temps concentré car c’était vraiment difficile de franchir les dunes sans aller à la faute. Les descentes étaient vertigineuses et les montées difficiles à négocier. Nous nous sommes ensablés une seule fois. Nous avons sorti les plaques mais en quelques minutes nous étions sortis. Au total, nous avons dû perdre 7’ car Seb a dû remettre le soufflet de cardan.
Je suis fracassé… bien plus que le Buggy 2WD qui est en grande forme ! C’était encore une belle journée de travail, s’exclame en riant le pilote italien.
Aujourd’hui, la navigation était aussi compliquée mais ce ne fut pas un problème car j’ai le meilleur navigateur : Sébastien Delaunay ! Néanmoins, parfois, il y avait des centaines de traces car c’est un endroit où passent les touristes puis plus de traces du tout… Deux autos nous ont doublé mais pour le reste, nous n’avons vu personne sauf Menzies (Mini) qui était devant nous et qui est parti sur la gauche sur de mauvaises traces.

Ce fut encore une belle journée pour nous et l’équipe 2WD qui fait un travail extraordinaire. »

Demain, avant-dernière étape du SWR qui arrive à Zhongwei après 690 km et deux Spéciales.

Suivez le Buggy 2WD en direct sur http://www.silkwayrally.com/fr/main.html